Flax // Award – La Cambre

Gallery Nosco announces the inaugural Flax Exhibition Award, which will highlight works by young graduate/s from L’École Nationale Supérieure des Arts Visuels (ENSAV) de La Cambre 2023, Brussels.

23rd March – 13th April 2024
With : Zoe KamalicAlexandra Van LeeuwEmeline Degraeve
The Licker : Hadrien Loumaye

French Press Release:
La première édition du Flax Exhibition Award,  23 Mars – 13 Avril 2024, mettra en lumière les œuvres de jeunes diplômés de l’École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) La Cambre 2023, à Bruxelles.
Avec : Emeline Degraeve, Zoé Kamalić, Alexandra Van Leeuw et l’installation publuque dans ‘the Licker’ : Hadrien Loumaye
Emeline Degraeve est née en 1998 à Fairfax, en Virginie, elle vit et travaille à Bruxelles. Elle est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre en Master Option Peinture, et de l’École Nationale Supérieure des Beaux – Arts de Lyon. Emeline Degraeve s’inspire de scènes quotidiennes, de mises en scène ou de photographies d’archives personnelles pour realiser ses peintures, qu’elle tente de décaler dans un autre espace-temps. A travers ses peintures, les personnes semblent submergées dans une atmosphère étrange, perdues dans une immensité intense.
Zoé Kamalić vit et travaille à Bruxelles, et est récemment diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre en Master Option Graphisme. Elle présente ‘Derrière le rideau’, un projet intime et engagé autour de cinq femmes qui ont subi l’excision qui parlent de leurs conditions au delà des tabous. Le projet se decline sous forme d’installation dans l’espace avec une oeuvre en textile brodé de témoignages, des photographies polaroid, des editions et une creation sonore.
Alexandra Van Leeuw vit et travaille à Bruxelles, diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre en Master Option Architecture d’intérieur. A travers son installation ‘Oyster Shelter’ elle se re approprie l’huître en tant que matière et matériaux mettant en valeur ses propriétés et sa symbolique. ‘Que l’huître soit entière ou non, elle permet de protéger la maison, elle chasse la pluie grâce à sa morphologie ou crée un mortier résistant grâce à ses composants. De la Chine aux Etats-Unis, ces solutions ont presque cessé d’exister avec l’apparition du béton. Le point commun de ces constructions est leur future dégradation. En effet, elles ne seront pas éternelles, leur durée de vie sera déterminée par les éléments naturels. Mais en disparaissant petit à petit, elles enrichiront le sol sur lequel elles sont érigées et redonneront peut-être aux ruines leurs symboliques poétiques d’histoires qui ne se racontent que par la possibilité de les voir s’effacer.’
Hadrien Loumaye est né en 1999, il vit et travaille à Bruxelles, et récemment diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre en Master Option Peinture. ‘L’œuvre d’Hadrien Loumaye est essentiellement axée sur la relation entre le geste et la couleur. Le mouvement est le témoin direct d’une certaine énergie physique insufflée dans chaque acte créatif. Les différents arrangements de couleurs présents dans les peintures sont placés de manière à produire un effet émotif sur le spectateur. Il présente une série d’assemblages de champs colorés qui marquent une évolution décisive dans son exploration artistique. Ce corpus d’œuvres émerge d’une contemplation délibérée de la couleur et de son application, marquant un changement significatif dans sa pratique. Se référant à divers courants de l’histoire de l’art, l’art de Loumaye cherche à fusionner l’essence subjective de l’expressionnisme abstrait avec la production systématique du minimalisme.’